samedi 25 septembre 2021Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow

Étiquette : Rébellion

Tchad: le gouvernement interdit aux jeunes de rejoindre la rébellion tchadienne dans le sud de la Libye

Tchad: le gouvernement interdit aux jeunes de rejoindre la rébellion tchadienne dans le sud de la Libye

A la Une
(N'Djaména, 28 décembre 2016) - L’émigration clandestine vers la Libye est formellement interdite à partir du Tchad pour les ressortissants tchadiens et toute autre personne, a annoncé le ministre de la Sécurité publique, Ahmat Mahamat Bachir, dans un communiqué reçu par l'agence APA. «Il m’a été donné, déplore Ahmat Mahamat Bachir, de constater que malgré les appels répétés lancés à l’endroit de nos concitoyens pour éviter l’immigration clandestine vers la Libye, certains individus, notamment en provenance des régions du Wadi Fira, du Batha, du Ouaddaï, du Sila, du Kanem, du Bahr El Gazel et du Hadjer Lamis, se permettent de s’organiser en petits groupes grâce à des passeurs véreux pour se retrouver illégalement sur le territoire libyen». Et Ahmat Mahamat Bachir d’ajouter que «l...
Tchad: « seule la force fera partir Déby » (Interview à Jeune Afrique du chef rebelle Mahamat Mahdi Ali)

Tchad: « seule la force fera partir Déby » (Interview à Jeune Afrique du chef rebelle Mahamat Mahdi Ali)

Gouvernance
Voilà neuf mois que Mahamat Mahdi Ali a annoncé la création d’une nouvelle rébellion, le Front pour l’alternance et la concorde au Tchad (Fact). Issue d’une scission au sein de l’Union des forces pour la démocratie et le développement (UFDD) de Mahamat Nouri, elle est considérée comme le plus actif des groupes armés tchadiens. Depuis la Libye, où il affirme se trouver, ce Gorane de 47 ans dénonce l’attaque des troupes du général Haftar contre une de ses bases et assure être neutre dans le conflit libyen, bien qu’il soit considéré par nombre d’observateurs comme proche du camp de Misrata, en guerre contre Haftar. Alors que le climat social est tendu à N’Djamena, il soutient que son objectif reste de faire tomber Idriss Déby Itno et de mettre fin à « un régime anarchique ». Une men...
Tchad: le mouvement rebelle FACT affirme avoir été bombardé par les forces du maréchal libyen Khalifa Haftar

Tchad: le mouvement rebelle FACT affirme avoir été bombardé par les forces du maréchal libyen Khalifa Haftar

Gouvernance
(N'Djaména, 13 décembre 2016) - Un groupe rebelle tchadien opposé au président Idriss Déby Itno a affirmé lundi à l'AFP que sa base arrière aux confins du Tchad et de la Libye avait été attaquée par les forces aériennes du maréchal libyen Khalifa Haftar. "Le Front pour l'alternance et la concorde au Tchad (FACT) informe l'opinion nationale et internationale que le samedi 10 décembre 2016, à 14h20 précises, sa base arrière dans le Djebel Saoudah a été l'objet d'une agression abjecte et gratuite de la part des forces aériennes de Khalifa Haftar", indique le communiqué du FACT reçu par l'AFP. L'attaque a fait un mort et deux blessés, a précisé à l'AFP par téléphone Mahamat Mahdi Ali, président du FACT. Une source sécuritaire tchadienne dans la capitale N'Djamena a confirmé qu'un ...
Le Président Idriss Déby déploie 300 blindés en Libye: pour épauler le maréchal Khalifa Haftar ou(et) pour attaquer les rebelles tchadiens ?

Le Président Idriss Déby déploie 300 blindés en Libye: pour épauler le maréchal Khalifa Haftar ou(et) pour attaquer les rebelles tchadiens ?

Gouvernance
Idriss Déby veut faire face à toutes les hostilités. De sources affirmées, le président tchadien Idriss Déby déploie ses troupes au nord du Tchad et au sud de la Libye. La télévision libyenne a même montré des images des forces tchadiennes (300 véhicules et blindés) déployées sur le terrain, en plein territoire libyen. Une expédition pour aller épauler le général Khalifa Haftar selon une version non encore rendue officielle, mais avec une optique à faire face à tous les mouvements de rébellion en gestation. La chose est à prendre au sérieux affirme un cadre sécuritaire du Palais rose. Tenant fermement à ses 16 mesures anti sociales qui ont assombri le climat social et poussent tous les syndicats à la grève, Idriss Déby veut enchainer l’offensive sur le terrain militaire en prenant de re...
Le Général Khalifa Haftar reçu à N’Djaména: la montée en puissance des rebelles Tchadiens en Libye inquiète le Général Idriss Déby

Le Général Khalifa Haftar reçu à N’Djaména: la montée en puissance des rebelles Tchadiens en Libye inquiète le Général Idriss Déby

Gouvernance
La Libye est au bord de la guerre civile. Le chef du gouvernement d'union lance un appel au dialogue entre toute les parties : il faut éviter l'escalade, dit-il, alors que la prise des terminaux pétroliers par les forces du général Haftar inquiète aussi la communauté internationale. Le général dissident s'est rendu mardi durant quelques heures à Ndjamena. Il a été reçu par le président Déby qui l'avait invité à le rencontrer. Le général Khalifa Haftar accompagné d’une délégation importante a été accueilli par de hauts gradés tchadiens. Il a ensuite été invité à déjeuner avant d’être conduit aux plus hautes autorités. Au menu des discussions, la situation sécuritaire dans le Sud libyen, mais surtout la présence annoncée des rebelles tchadiens sur la frontière nord du Tchad. L’affaire...