mardi 17 mai 2022Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow

Étiquette : Haftar

Des affrontements à Koufra entre les forces du maréchal Khalifa Haftar et des rebelles tchadiens dans le sud-est de la Libye

Des affrontements à Koufra entre les forces du maréchal Khalifa Haftar et des rebelles tchadiens dans le sud-est de la Libye

Gouvernance
Des affrontements ont éclaté à Koufra, dans le sud-est de la Libye, entre les forces du maréchal Khalifa Haftar et des rebelles tchadiens selon la chaîne Al-Arabiya. Deux combattants d'une brigade locale appelée "Sabil Al-Salam" dans la ville de Koufra, dans le sud-est libyen, ont été tués dans des affrontements avec des groupes rebelles tchadiens sur le passage de la frontière, selon une information donnée par le site libyanexpress.com. Les affrontements qui ont éclaté ce samedi ont également fait 7 rebelles tchadiens tués, selon toujours le média libyen.   Clashes erupted in south Libya between Haftar forces and rebels from Chad, allegedly backed by #Qatar, according to Al Arabia — Guy Elster (@guyelster) 26 août 2017   Plusieurs sources dans le sud de la Liby...
Libye: le Président Emmanuel Macron réunit Sarraj et Haftar ce mardi près de Paris

Libye: le Président Emmanuel Macron réunit Sarraj et Haftar ce mardi près de Paris

Gouvernance
Le président français Emmanuel Macron fait du dossier libyen une de ses priorités, tout comme la sécurité en Afrique. Les efforts pour la Libye, estime l’Élysée, vont dans le sens des efforts fournis pour la lutte contre le terrorisme et la lutte contre les flux migratoires. La rencontre, mardi 25 juillet, près de Paris, entre les deux protagonistes de la crise libyenne, le président du Conseil Fayez al-Sarraj et le maréchal Khalifa Haftar, s’inscrit dans ce cadre. Les Libyens continuent de penser que Paris porte une grande responsabilité dans le chaos libyen. La France de Nicolas Sarkozy, en 2011, s'est fortement engagée pour entraîner la chute du guide libyen Mouammar Kadhafi mais, tout comme l'Otan, n’a pas assuré la suite. En réunissant Fayez al-Sarraj et Khalifa Haftar, en régio...
Sassou à Alger: mais que peut le pauvre bantou face à la crise libyenne ?

Sassou à Alger: mais que peut le pauvre bantou face à la crise libyenne ?

Gouvernance
Denis Sassou Nguesso, le chef de l’Etat congolais, séjourne du 27 au 30 mars en Algérie, sur invitation de son homologue algérien, Abdelaziz Bouteflika. Selon le communiqué officiel de la présidence congolaise, cette visite d’Etat s’inscrit dans le cadre du renforcement des liens historiques d’amitié et de fraternité entre les deux pays et «permettra aux deux parties de passer en revue leur coopération bilatérale et d’identifier les voies et moyens de la dynamiser et de l’adapter au bénéfice mutuel des deux peuples frères». Mais au-delà des questions bilatérales, le président congolais qui porte aussi la casquette de Président du Haut comité de l’Union africaine (UA) sur la Libye, entend «faire d’une pierre deux coups» en inscrivant au menu des échanges la question libyenne qui préoccu...
Tchad: les rebelles du FACT nient tout engagement aux côtés des islamistes libyens

Tchad: les rebelles du FACT nient tout engagement aux côtés des islamistes libyens

Gouvernance
Depuis ce samedi, les troupes de l'homme fort de l'est libyen, Khalifa Haftar, tentent de reprendre un important site pétrolier pris par des groupes armés rivaux, les Brigades de défense de Benghazi, qui s'étaient emparés la veille de l'aéroport principal de Ras Lanouf. Le général Haftar a une fois de plus accusé les rebelles tchadiens du FACT (Front pour l'alternance et la concorde au Tchad) d'être aux côtés des groupes islamistes qui sévissent dans l'est libyen. Ce que dément le FACT. "A chaque affrontement inter-libyen, Haftar n’hésite pas à nous accuser". Mahadi Ali Mahamat   Cliquez pour écouter Mahadi Ali Mahamat sur RFI  
Libye: des milices islamistes chassent les forces du maréchal Khalifa Haftar et ont pris le contrôle du terminal pétrolier d’Al-Sedra

Libye: des milices islamistes chassent les forces du maréchal Khalifa Haftar et ont pris le contrôle du terminal pétrolier d’Al-Sedra

Gouvernance
Les Brigades de défense de Benghazi, formées de groupes islamistes, ont pris le contrôle, vendredi, du terminal pétrolier d'Al-Sedra, dans le nord-est de la Libye, aux dépens des forces du maréchal Khalifa Haftar. Des groupes islamistes armés se sont emparés, vendredi 3 mars, d'un important site pétrolier dans le nord-est de la Libye, le terminal d'Al-Sedra, qui était sous le contrôle des forces du maréchal Khalifa Haftar. Il s’agit d’un camouflet pour l'homme fort de l'Est libyen qui se targuait d’avoir mis la main, en septembre, sur les quatre principaux sites pétroliers du pays : Zoueitina, Brega, Ras Lanouf et Al-Sedra. "La bataille continue" C’est en fin de journée que les assaillants des Brigades de Défense de Benghazi (BDB) ont repris l'un de ces sites, a confirmé le col...