samedi 27 février 2021Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow

Étiquette : Guerre

Dans la guerre de l’or au Tchad, l’armée du régime reprend ses bombardements sur la région aurifère de Miski

Dans la guerre de l’or au Tchad, l’armée du régime reprend ses bombardements sur la région aurifère de Miski

Gouvernance
Au trente-deuxième jour de l’attaque que mène l’armée tchadienne contre les habitants du village de Miski dans l’extrême-nord du Tchad, pas de combats au sol mais des bombardements aériens des refuges des civils dans les grottes et des véhicules civiles sur les routes. La situation reste très tendue dans tout le Tibesti, où des appels à la mobilisation ont été lancés, et pourrait basculer d’une minute à l’autre. "Le Comité d'auto-défense informe l'opinion nationale et internationale que depuis ce matin du samedi 24/11/2018, l'aviation de Déby bombardent la ville de Miski. Nous précisons que les populations sont doublement piégées du fait des bombardements et du minage de toutes les voies d'accès", tel est, en substance, le communiqué posté sur Twitter par le comité d'auto-défense de Miski...
Dans la guerre de l’or au Tchad, le ministre de la Défense ridiculisé par les jeunes de Miski

Dans la guerre de l’or au Tchad, le ministre de la Défense ridiculisé par les jeunes de Miski

Gouvernance
Le ministre tchadien de la Défense, le Général Daoud Yaya Brahim a affirmé samedi dernier que l’armée avait « délogé et dégagé l’ennemi » dans la localité de Miski dans le Tibesti, théâtre de violents affrontements, où il s’est rendu en visite, a rapporté dimanche la télévision d’État. « Nous sommes à Miski, nous avons délogé l’ennemi, dégagé l’ennemi », a déclaré le Général Daoud Yaya devant des troupes, après une visite avec un chef de l’armée, selon le média public. « J’appelle toute la population de Miski, ceux qui appartiennent à l’État tchadien, de venir auprès des forces de sécurité et laisser le terrain libre à ceux qui veulent créer des problèmes », a-t-il déclaré, en prévenant : « et nous sommes en face » de ces derniers. Mais, sur les images montrées à la télévision nationale,...
La classe politique sort de son silence sur la guerre de l’or au Tchad: pour Max Kemkoye de l’UDP, « la revendication de Miski est légitime et le pouvoir doit entendre »

La classe politique sort de son silence sur la guerre de l’or au Tchad: pour Max Kemkoye de l’UDP, « la revendication de Miski est légitime et le pouvoir doit entendre »

Gouvernance
Le président de l’Union des Démocrates pour le Développement et le Progrès (UDP), Max Kemkoye a fait, ce mercredi 21 novembre 2018, au siège de sa formation politique, une déclaration relative à la situation politique et sécuritaire dans le Tibesti. Cette déclaration du président de l’UDP vise à dénoncer la spirale de violence négative de ces derniers jours depuis fin octobre et qui se poursuit jusqu’à ce jour dans le Tibesti. La situation devient de plus en plus inquiétante et l’oblige à briser le tabou imposé aux acteurs politiques, au nom du sacro-saint principe de la sécurité ou de l’atteinte à la moralité des troupes. Cette sortie médiatique du président Max Kemkoye, qui se veut un appel à la cessation des hostilités meurtrières et à la négociation pour une solution politique, ...
Les ressortissants du B.E.T. accusent le régime d’utiliser le siège et la famine comme arme de guerre à Miski, dans l’extrême-nord du Tchad

Les ressortissants du B.E.T. accusent le régime d’utiliser le siège et la famine comme arme de guerre à Miski, dans l’extrême-nord du Tchad

Dialogue et Réconciliation
Le régime tchadien est accusé d'utiliser le siège et la famine comme une arme de guerre, ce qui est considéré comme un crime contre l’humanité Nous, Ressortissants du Borkou-Ennedi-Tibesti (B.E.T), réunis au sein de plusieurs regroupements d’organisations de la société civile tchadienne et de la Diaspora en Europe, Amérique, Afrique de l’ouest, Maghreb et en Libye, Sommes profondément inquiets devant l’escalade militaire et l’aggravation de la situation humanitaire dans la région aurifère de Miski, dans l’extrême-nord du Tchad, où les 2 400 habitants civils sont assiégés depuis plus de trois mois et soumis à des bombardements intensifs par les forces armées du régime tchadien. En effet, le 24 octobre 2018, après un siège de plus de 60 jours, le président Idriss Déby a envoyé l’armée à M...
Dans la guerre de l’or au Tchad, Idriss Déby tente une nouvelle stratégie digne de la quadrature du cercle

Dans la guerre de l’or au Tchad, Idriss Déby tente une nouvelle stratégie digne de la quadrature du cercle

Gouvernance
Le nouveau ministre délégué à la Présidence, chargé de la Défense nationale, des anciens combattants et des victimes de guerre, le Général Daoud Yaya Brahim, accompagné de Hamada Mahamat Itno, chef d'état-major général adjoint des armées, sont partis vendredi dans le nord du pays, en proie à des combats, selon des sources proches du gouvernement. Ils devaient se rendre à Faya-Largeau, chef-lieu de la province du Borkou et base arrière des opérations militaires dans le nord du Tchad, selon ces sources. Le fils du Président Idriss Déby, le général Mahamat Kaka, chef de la Direction générale des services de sécurité des institutions de l'État (DGSSIE), commande les opérations dans le nord tchadien depuis Faya Largeau. Il faut rappeler que l’armée nationale, au service de l'homme qui tient ...