jeudi 21 janvier 2021Covid-19: 1682 cas, 1515 guéris, 101 décès.
Shadow

Étiquette : Crise

Au Tchad, les partis politiques et les syndicats vent debout contre la hausse des prix des carburants et la baisse annoncée des salaires

Au Tchad, les partis politiques et les syndicats vent debout contre la hausse des prix des carburants et la baisse annoncée des salaires

Avant-Garde
(N'Djaména, 9 janvier 2018) - Au Tchad, la décision du gouvernement d’augmenter le prix des carburants et de réduire les salaires des fonctionnaires fait réagir la classe politique. Dimanche 7 janvier, quatre regroupements de partis politiques ont publié une déclaration pour désapprouver ces décisions et appeler le gouvernement tchadien à la raison. Le CCPPOD (Cadre de concertation des partis politiques de l’opposition démocratique), la COPRAT (Coalition de l’opposition politique pour le redressement et l’alternance au Tchad), l’ADO et le CPMO, quatre groupements de petits partis politiques sont mécontents. Mécontents, parce que ces derniers jours on a appris que le prix du carburant à la pompe a augmenté, alors qu’on annonce des discussions avec les syndicats pour baisser les salaires ...

Au Tchad, près de 500 milliards de FCFA de déficit budgétaire prévu pour 2018: le gouvernement redoute des manifestations sur fond d’émeutes de la faim

Gouvernance
(N'Djaména, 8 décembre 2017) - Le déficit prévisionnel du budget général de l’État tchadien pour l'exercice 2018 sera de 496 milliards de francs CFA (890 millions de dollars), a annoncé jeudi la porte-parole du gouvernement, Madeleine Alingué. Le projet de budget 2018, adopté en conseil des ministres, prévoit les ressources à 846 milliards de FCFA (1,5 milliard de dollars) et les dépenses à 1.343 milliards de FCFA (2,4 milliards de dollars). Pour combler ce déficit prévisionnel, le gouvernement entend recourir à des appuis budgétaires des partenaires d'un montant de 111 milliards de FCFA (199 millions de dollars). Il compte également sur le décaissement attendu de la Facilité élargie des crédits du Fonds monétaire international d'un montant de 55 milliards de FCFA, le rééchelonnement...

Le Président Idriss Déby annonce un retour aux années avant le pétrole: mais quelle était la situation socio-économique du Tchad en 2003 ?

Avant-Garde
Au Tchad, le Président Idriss Déby annonce un retour aux années avant pétrole. Dans la grande salle des conférences du Palais du 15 janvier, ce samedi 11 novembre 2017, alors qu’il prenait la parole lors de la 6ème Assemblée générale de l’Union nationale des commerçants du MPS, le Président Idriss Déby a appelé à investir dans le monde rural et oublier le pétrole. Il a aussi indiqué que pour les fonctionnaires, il faut envisager la fin des augmentations de salaire. Il est revenu longuement sur la nécessité pour les opérateurs économiques d’investir dans le secteur rural et d’oublier le pétrole qui a alimenté les rêves depuis 2003. Pour les travailleurs du secteur public, l’heure est à l’austérité. «Avec le pétrole, de nouveaux langages sont sortis : augmentation des prix, augmenta...

Grand malaise dans l’armée au Tchad: plus de 200 Généraux ouvrent la boîte de pandore

Gouvernance
Les indemnités des fonctionnaires du corps de la Police nationale du Tchad ont été réduites de 50 % aux termes d’un décret rendu public le 29 juin dernier. Ainsi, les policiers du plus haut gradé aux gardiens de la paix perdent 50% de leurs indemnités. Au service des ressources humaines de la direction générale de la police, la colère se lit sur le visage des responsables. Certains confient à APA que, selon les catégories, les agents de la police pourront perdre entre 30 000 à 40 000 FCFA. Un autre décret signé toujours par le Président Idriss Déby réduit drastiquement les soldes des militaires. Le taux de réduction des soldes des militaires pouvant aller jusqu'à 70% pour les plus hauts gradés. En effet, selon le décret publié le 3 juillet 2017, les généraux qui avaient des soldes d...