jeudi 11 août 2022Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow

Étiquette : Centrafrique

Centrafrique: violent clash entre Moussa Faki Mahamat et Faustin Touadera

Centrafrique: violent clash entre Moussa Faki Mahamat et Faustin Touadera

A la Une, Vu du Tchad
Si l’initiative de paix portée par l’Union africaine peine à se concrétiser depuis plusieurs mois, c’est à cause des relations diplomatiques très exécrables entre la présidence de la République centrafricaine et la présidence de la Commission de cette Institution. À en croire au dernier développement qui s’est soldé par un clash téléphonique très violent entre le président Touadera et Moussa Faki Mahamat. D’après nos enquêtes, c’est la désapprobation par le Président Faustin Archange TOUADERA du choix du Mauritanie Mohamed Hacen Ould Lebatt, conseiller stratégique principal de Moussa Faki Mahamat comme facilitateur des pourparlers de Paix qui a sorti les relations amicales et professionnelles entre les deux hommes de ses rails. Selon nos informations, Monsieur Moussa Faki Mahamat, qui n...
Tchad: Idriss Déby garde la main sur la Centrafrique

Tchad: Idriss Déby garde la main sur la Centrafrique

Gouvernance
La visite éclair du président Touadera à Ndjamena, le 29 juin 2017, en a surpris plus d'un, d'autant que les présidents tchadien et centrafricain devaient se voir le 3 juillet à Addis-Abeba, lors du Sommet de l'Union africaine. Décryptage de Mondafrique. Non seulement le président centrafricain Touadera, aux abois, a été d’une rare déférence envers Idriss Deby Itno, qui n’a même pas daigné l’accueillir à l’aéroport ce qu’il venait pourtant de faire pour le président guinéen Alpha Condé, mais il a aussi implicitement  remis en cause le récent rapport de la Commission des droits de l’homme de l’Onu listant les 620 cas d’exactions dont beaucoup provienennt des Tchadiens, entre 2003 et 2017, passibles de la Cour Pénale Spéciale de Bangui. On devine le courroux d’Idriss Deby Itno devant ces ...
Tchad: le gouvernement annonce l’ouverture de deux informations judiciaires concernant le rapport de l’ONU et les biens mal acquis au Canada

Tchad: le gouvernement annonce l’ouverture de deux informations judiciaires concernant le rapport de l’ONU et les biens mal acquis au Canada

Gouvernance
(N'Djaména, 17 juin 2017) - Le Tchad a annoncé l'ouverture de deux informations judiciaires concernant, d'une part un rapport de l'ONU qui accuse ses soldats d'exactions en Centrafrique, de l'autre une enquête journalistique sur des présumés biens immobiliers acquis par des Tchadiens au Canada. "Nous avons ouvert une information judiciaire contre X au sujet de l'accusation des soldats tchadiens dans le rapport Mapping publié le 24 mai 2017 à Genève", a annoncé le ministre de la Justice et des droits de l'Homme, Ahmat Mahamat Hassan. L'enquête de l'ONU détaille 620 crimes commis par des militaires ou des groupes rebelles en Centrafrique entre 2003 et 2015, dont de nombreuses exactions avec morts de civils impliquant des soldats tchadiens entre 2013 et 2014. Début juin, les autorité...
Centrafrique: une coalition des organisations de la société civile demande une enquête internationale contre Idriss Déby

Centrafrique: une coalition des organisations de la société civile demande une enquête internationale contre Idriss Déby

Gouvernance
Les victimes de la crise en République Centrafricaine réclament une justice sur les atrocités commises par l’armée tchadienne sur le territoire centrafricain. Réunies en collectif, ces victimes de la crise que la République Centrafricaine a connue de 2003 à 2013, demandent à l’ONU, au Tribunal Pénal International (TPI), à la Cour Pénale Internationale (CPI) et à la Cour Pénale Spéciale (CPS) d’ouvrir une enquête internationale contre les ordonnateurs du déploiement de l’armée tchadienne en Centrafrique notamment président tchadien Idriss Déby Itno. C’est à la suite du rapport de l’ONU sur les cas d’exactions commises en Centrafrique que les victimes réclament justice. Selon ce rapport de 400 pages publié le 30 mai 2017, 620 cas d’exactions sont commises par l’armée tchadienne en Républi...

Exactions en Centrafrique: le torchon brûle entre le dictateur tchadien et l’ONU

Gouvernance
Le gouvernement du dictateur Idriss Déby a, dans une lettre datée du 24 mai, vivement rejeté un rapport de l'ONU accusant des soldats tchadiens d'exactions contre des civils en Centrafrique entre 2013 et 2014. «Le gouvernement du Tchad proteste vivement contre ce rapport rédigé à charge», «truffé d’allégations mensongères, diffamatoires et attentatoires à la dignité des soldats tchadiens», écrit le ministre de la Justice tchadien, Ahmat Mahamat Hassan, dans une lettre datée du 24 mai adressée au Haut commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, dont l’AFP a reçu une copie vendredi. Il ajoute que le Tchad «s’oppose» à la publication de ce rapport qui a finalement été rendu public mardi dans la perspective de la mise en route à Bangui de la Cour pénale spéciale (CPS). Si l’ONU ...