jeudi 03 décembre 2020Covid-19: 1682 cas, 1515 guéris, 101 décès.
Shadow

Étiquette : Boko Haram

Tchad: plusieurs changements au sein de l’appareil sécuritaire après une lourde attaque de Boko Haram et le crash d’un hélicoptère

Tchad: plusieurs changements au sein de l’appareil sécuritaire après une lourde attaque de Boko Haram et le crash d’un hélicoptère

Avant-Garde, Gouvernance
À la suite d'une attaque de Boko Haram dans le sud-ouest du Tchad, le Président Idriss Déby a procédé à plusieurs changements au sein de l'appareil sécuritaire. Le chef d'état-major des armées a notamment été suspendu. Par décret présidentiel, le chef de l’État Idriss Deby Itno a procédé vendredi à plusieurs changements à la tête de l’appareil sécuritaire. Le chef d’état-major des armées, Brahim Seid Mahamat, a été remplacé par Taher Erda, qui était jusque-là chef d’état-major de l’armée de terre. Également ancien directeur de la police nationale, Taher Erda est un proche du président, avec qui il a combattu à ses côtés avant son accession au pouvoir en 1990. Si aucun détail n’a été donné à l’annonce de ces changements, ceux-ci intervenaient au lendemain de la mort de 23 soldats tch...
Tchad: au moins 23 soldats tués par Boko Haram à Dangdala dans le Lac

Tchad: au moins 23 soldats tués par Boko Haram à Dangdala dans le Lac

Avant-Garde, Vu du Tchad
Une base militaire de l'armée tchadienne a été victime d'une attaque de la secte Boko Haram, dans la nuit de jeudi à vendredi dans la ville de Dangdala dans le Lac-Tchad, a appris Alwihda Info ce vendredi 22 mars de sources militaires.  Des insurgés islamistes du groupe Boko Haram ont tué au moins 23 soldats tchadiens au cours de la nuit de jeudi à vendredi, a aussi appris l'agence Reuters auprès de deux sources proches des services de sécurité tchadiens. L'attaque s'est produite dans la ville tchadienne de Dangdala, près des berges du lac Tchad, dit-on de mêmes sources. Les assaillants seraient venus du Niger voisin, a indiqué l'une de ces sources. Il s'agirait, si l'information est officialisée, de l'attaque la plus meurtrière menée en territoire tchadien par les insurgés de...
Les 4 pays du Lac Tchad se réunissent à N’Djaména pour contrer Boko Haram

Les 4 pays du Lac Tchad se réunissent à N’Djaména pour contrer Boko Haram

Vu du Tchad
A l’initiative du Président MUHAMMADU BUHARI, Président de la République Fédérale du Nigeria, Président en exercice du Sommet des Chefs d’État et de Gouvernement de la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT), un Sommet Extraordinaire des Chefs d’État et de Gouvernement des pays membres de la CBLT s’est tenu le 29 novembre 2018 à N’Djamena en République du Tchad. Le communiqué final. Au cours de leur huis clos, les chefs d’État et de Gouvernement ont passé en revue la situation sécuritaire dans le bassin du lac Tchad. Ils ont ensuite élargi leurs échanges à leurs collaborateurs. Après avoir fait un tour de table, ils ont également suivi les exposés du Secrétaire Exécutif de la CBLT /Chef de mission de la Force Multinationale Mixte (FMM), Amb. MAMMAN NUHU et le Commandant de la FMM, le G...

Boko Haram a encore attaqué sur le lac Tchad

L'Actualité en Bref
Six personnes, dont deux militaires, ont été tuées dans la nuit de vendredi à samedi dans une attaque sur les rives tchadiennes du lac Tchad du groupe islamiste Boko Haram, qui a perdu 17 terroristes abattus par l'armée, a-t-on appris samedi de sources sécuritaire et militaire. "Deux militaires, trois agents des Eaux et forêts et un douanier ont trouvé la mort dans une attaque dans la nuit de vendredi à samedi des localités tchadiennes de Moussarom et Ngueleya, situées sur le lac Tchad, à quelques dizaines de kilomètres au sud de la ville de Baga Sola", a indiqué une source sécuritaire à l'AFP. Mais selon le site Tchadactuel, le bilan de l’attaque de Boko Haram sur le Lac est lourd: plus de 40 morts, des nombreux disparus et blessés du coté de l'armée. Au cours des combats, les tchadiens...
Attaque meurtrière de Boko Haram dans le Lac au Tchad: le gouverneur appelle les civils à quitter la zone rouge

Attaque meurtrière de Boko Haram dans le Lac au Tchad: le gouverneur appelle les civils à quitter la zone rouge

Gouvernance, Vu du Tchad
Dix-huit personnes ont été tuées du côté tchadien du Lac-Tchad par des hommes identifiés comme appartenant au groupe djihadiste Boko Haram. Dix-huit personnes ont été tuées jeudi soir du côté tchadien du Lac-Tchad par des hommes identifiés comme appartenant au groupe djihadiste Boko Haram, ont annoncé dimanche 22 juillet des sources sécuritaire recueillies par l'AFP. « Les éléments de Boko Haram ont attaqué un village au sud de Daboua », une sous-préfecture du lac Tchad non loin du Niger, « jeudi vers 21 heures » et ont « égorgé dix-huit personnes, blessé deux autres et enlevé dix femmes », a indiqué cette même source. Le gouverneur de la région du Lac, Mahamat Abali Salah s'est rendu dans le village où l'attaque a eu lieu jeudi dernier. Il a appelé la population à la vigilance. "C'es...