jeudi 03 décembre 2020Covid-19: 1682 cas, 1515 guéris, 101 décès.
Shadow

Étiquette : Assemblée

Me Béchir Madet interpellé sur la situation des employés tchadiens dans les champs pétroliers

Gouvernance
(N'Djaména, 10 novembre 2016) - Le ministre du Pétrole, de l’énergie, chargé de la promotion des énergies renouvelables, Me Béchir Madet a répondu hier, à une question orale avec débat sur la gestion des ressources humaines dans les champs pétroliers. Par une question orale, le ministre du Pétrole maître Béchir Madet a été interpellé ce mercredi par les députés qui veulent savoir davantage sur la gestion des ressources humaines dans les champs pétroliers et l’équité. La situation des employés tchadiens sur les sites pétroliers et dans les entreprises est toujours décriée. Ils subissent, plus souvent, un traitement inférieur à celui des expatriés. Pour répondre à toutes ces préoccupations, le ministre Béchir Madet à apporter des clarifications et rassurer en même temps les élus du peu...
Motion de censure contre le gouvernement au Tchad: Nagoum va finalement livrer Pahimi aux députés

Motion de censure contre le gouvernement au Tchad: Nagoum va finalement livrer Pahimi aux députés

Gouvernance
(N'Djaména, 4 novembre 2016) - Les journaux tchadiens ont consacré cette semaine leur Une à divers sujets tournant autour de la crise économique et financière ainsi que des détournements de deniers publics conduisant à l’arrestation de certains cadres. «Nagoum face à la magouille de Kabadi et Sabre», titre à sa Une l’hebdomadaire N’Djaména-hebdo, qui fait état de la plainte de l’opposition déposée auprès du conseil constitutionnel.Nagoum Yassamoum est le président du Conseil constitutionnel du Tchad. Le journal s’interroge si réellement il donnera raison à l’opposition qui a déposé une motion de censure contre le gouvernement mais le président de l’Assemblée nationale, Haroun Kabadi tente de bloquer la procédure en arguant n’avoir pas reçu le document. Nagoum à nouveau sur le gril,...
Tchad: face à une motion de censure déposée par l’opposition, le gouvernement sèche l’Assemblée nationale

Tchad: face à une motion de censure déposée par l’opposition, le gouvernement sèche l’Assemblée nationale

Gouvernance
(N'Djaména, 27 octobre 2016) - Le mercredi 19 octobre 2016, il y a huit jours, Vingt-trois députés de l'opposition tchadienne ont déposé une motion de censure contre le gouvernement. Selon la loi tchadienne, le Premier ministre Albert Pahimi Padacké doit répondre aux questions des auteurs de la motion, dans un délai de 72 heures. Passé ce délai, les signataires de la motion viennent de saisir le conseil constitutionnel pour arbitrage. La motion, qui nécessite 18 signatures, soit un dixième des membres de l'Assemblée, devait amener le gouvernement à s’expliquer sur sept points, allant des mesures d’austérité prises par celui-ci pour juguler la crise économique aux expéditions militaires à l’extérieur sans l’autorisation du Parlement, en passant par la gestion des revenus pétroliers. ...