jeudi 03 décembre 2020Covid-19: 1682 cas, 1515 guéris, 101 décès.
Shadow

Étiquette : Assemblée

Tchad: l’opposition va-t-elle boycotter les législatives de novembre 2018 ?

Tchad: l’opposition va-t-elle boycotter les législatives de novembre 2018 ?

Gouvernance
(N'Djaména, 5 avril 2018) - Les élections législatives pour la mise en place de la quatrième législature du Tchad se dérouleront en novembre 2018, a annoncé récemment le Président Idriss Déby, qui recevait le bureau politique national de son parti, le Mouvement Patriotique du Salut (MPS).  Le mandat des députés a pris fin depuis juin 2015. La troisième législature a été prorogée par une loi organique jusqu’à « la mise en place d’une nouvelle assemblée nationale ». Les élections législatives devraient se dérouler suivant les résolutions du forum des réformes tenu du 19 au 27 mars dernier. Selon les résolutions du forum, le nombre des députés devrait être revu en baisse. De 188 élus actuellement, l’assemblée nationale aura désormais autour de 130 députés. L’opposition démocratique, qui ...
Élections législatives au Tchad: un mois après la demande de la France de fixer un calendrier, le dictateur Idriss Déby continue de narguer Paris

Élections législatives au Tchad: un mois après la demande de la France de fixer un calendrier, le dictateur Idriss Déby continue de narguer Paris

Gouvernance
(N'Djaména, 10 octobre 2017) - Les législatives ont été ajournées, sine die, en février dernier. Alors que le gouvernement évoque un manque de moyens, des experts mettent en cause la volonté du parti au pouvoir. Rien n’est décidément simple entre le dictateur Idriss Déby et ses protecteurs occidentaux. Après avoir bénéficié du soutien de la France pour récupérer deux dizaines de milliards de dollars auprès de bailleurs internationaux à Paris le 8 septembre dernier, l’homme qui tient le Tchad d’une main de fer depuis plus de 27 ans n’a plus de prétexte de repousser, pour des raisons financières, le calendrier électoral des législatives. L’opposition tchadienne appelle la communauté internationale à s’opposer à ce déni de démocratie qui a été entendue par les diplomates français. Le 12...
Tchad: Mahamat-Ahmad Alhabo persiste et signe: « l’Assemblée nationale est illégale et illégitime »

Tchad: Mahamat-Ahmad Alhabo persiste et signe: « l’Assemblée nationale est illégale et illégitime »

Gouvernance
Au Tchad, l'opposition ne reconnait plus l'Assemblée nationale jusqu'aux prochaines élections législatives. Pour Mahamat-Ahmad Alhabo, coordonnateur du Front de l'opposition nouvelle pour l'alternance et le changement (Fonac), "ce mandat est constitutionnel, il est de quatre ans et arrêté dans la constitution. Nous avons avisé que, passé le délai de 21 juin 2017, l'Assemblée elle même devient illégale et illégitime. Une fois de plus, il a voulu montrer à tous ceux qui ont oublié que, lui, c'est un dictateur et il ne respecte rien".  
Tchad: la société civile lance une campagne de boycott de l’Assemblée nationale

Tchad: la société civile lance une campagne de boycott de l’Assemblée nationale

Gouvernance
(N'Djaména, 20 juin 2017) - Des associations de la société civile tchadienne ont lancé une campagne de boycott de l’assemblée nationale pour appeler les députés de l’opposition à démissionner du parlement le 21 juin prochain. Pour les initiateurs de l’opération s’insurgent ainsi contre la décision du président de la République de proroger le mandat des députés. «Halte à la prorogation illégale du mandat des députés» lit-on dans les multitudes communiqués de presse des organisations de la société civile. L’actuelle législature du Tchad, la troisième depuis 1997, est mise en place le 21 juin 2011. Le mandat de 4 ans des députés tchadiens a pris fin le 21 juin 2015. Mais, faute de moyens, le chef de l’État a sollicité une prorogation de leur mandat. Les députés ont voté la loi ...