Accueil > L'Actualité en Bref > Raid aérien de la force Barkhane après l’attaque d’une gendarmerie au Burkina Faso
850 vues

Raid aérien de la force Barkhane après l’attaque d’une gendarmerie au Burkina Faso

Selon un communiqué de l’état-major français, la force Barkhane a mené un raid aérien dans la nuit du 3 au 4 octobre dans le nord du Burkina Faso. L’opération faisait suite à l’attaque contre une gendarmerie dans le Soum.

Dans la soirée du 3 octobre, la gendarmerie d’Inata, dans la province du Soum, a été attaquée par des hommes armés. Arrivés dans deux véhicules et sur plusieurs motos, les assaillants ont tué un gendarme, blessé un autre et fait d’importants dégâts matériels. Plusieurs véhicules de la mine d’or ont par ailleurs été incendiés, tandis que des dortoirs du personnel civil ont été fouillés et du matériel emporté.

Sur demande des autorités burkinabè, deux avions Mirage 2000 de la force Barkhane ont décollé de Niamey dans la nuit pour opérer une frappe contre les assaillants. Un vol de reconnaissance effectué par un drone avait d’abord repéré une colonne d’une quinzaine de motos filant en direction du nord.

Source: RFI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.