Accueil > news > Au Tchad, le gouvernement interdit la marche du 6 février
1 214 vues

Au Tchad, le gouvernement interdit la marche du 6 février

La marche du groupement de quatre partis de l’opposition, prévue pour le mardi 6 février prochain, est « strictement interdite », selon un arrêté signé par Ahmat Mahamat Bachir, ministre de la sécurité publique.

Le directeur général de la police nationale, celui de la gendarmerie nationale, et le commandant de la garde nationale et nomade sont « chargés de l’exécution de l’arrêté ».

Les partis ADO, le COPRAT, le CCPPODA et le CPOMO avaient appelés à une marche pacifique le 6 février prochain, pour « dire non à la hausse de prix du carburant, à l’abattement du salaire, aux mauvaises conditions des études dans les universités et instituts, et aux violations de droits humains et de la constitution de la République ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.