jeudi 24 juin 2021Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow
               
                   

L’UNDR de Saleh Kebzabo et le CNRD de Dr Abakar Tollimi n’adhèrent pas aux propositions de Dr Succès Masra pour une sortie de crise au Tchad

 A moins de deux semaines de l’élection présidentielle, Dr Succès Masra, leader des Transformateurs, a envoyé au Président Idriss Déby, le 29 mars 2021, un courrier intitulé « cinq actions pour une alternance qui libère les énergies du peuple et consacre une sortie honorable au Président Déby »Un plan de sortie de crise qui n’engage pas l’UNDR de Saleh Kebzabo et rejeté par l’opposition politique de l’extérieur.

Le courrier fait suite à l’audience du 16 mars 2021 accordée par le Président Déby aux Transformateurs. Dr. Succès Masra suggère à Idriss Déby de renoncer au 6ème mandat en contrepartie d’une protection constitutionnelle définitive et non révisable ainsi que des avantages à vie.

Si l’opposition politique de l’intérieur et de l’extérieur et la société civile étaient unanimes pour dire non à un sixième mandat du dictateur tchadien, cette alliance semble fragile et tout le monde n’approuve pas la stratégie du jeune Succès Masra qui veut, dans un cadre de dialogue inclusif, accorder une impunité constitutionnelle et des avantages à vie au Président Déby en contrepartie d’un renoncement à un sixième mandat.

Dans un tweet, le Député Saleh Kebzabo a souligné que « les documents qui circulent actuellement n’engagent pas » son parti, l’Union Nationale pour la Démocratie et le Renouveau (UNDR).

Il faut noter que l’audience du 16 mars dernier accordée par le Président Déby aux Transformateurs a semé des doutes sur la démarche de Succès Masra. Cette rencontre est considéré par certains membres des Transformateurs comme une trahison.

A la sortie de cette audience, Succès Masra avait promis mener des consultations auprès des acteurs politiques et de la société tchadienne afin d’envoyer un document reflétant différents points au Maréchal du Tchad.

Mais, le parti Conseil National de la Résistance pour la Démocratie (CNRD), parti d’opposition en exil du Dr Abakar Tollimi rétorque qu’il n’a pas été consulté et rejette « toute idée de se mettre à la place des victimes pour absoudre Déby.

Dans une note sur son Blog, le secrétaire général du CNRD, Dr Moussa Pascal Sougui a écrit qu’il « se méfie comme de la peste des gens aveuglés par l’ambition d’être président et qui sont prêts à sacrifier tous les idéaux et principes sur l’autel du désir fou et obsessionnel de pouvoir ».

Merci de partager cet article...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.