Justice en France: l’avocat Paul Dima du barreau de Paris explique le parcours de l’opposant Abakar Tollimi

/1 376 vues

Le 17 juin 2019, le domicile en France du Dr Abakar Tollimi a fait l’objet d’une perquisition. L’opposant au régime d’Idriss Déby a été placé en garde à vue et informé qu’il est soupçonné de « crimes contre l’humanité, complicité de ces crimes, association de malfaiteurs en vue de commettre ces crimes », lesdits crimes auraient été commis entre 2005 et 2010 au Tchad et au Soudan. Au terme de quatre jours de garde à vue, il est entendu par les juges d’instruction en charge du dossier, qui lui notifient son placement sous le statut de témoin assisté tandis que le général tchadien Mahamat Nouri a été inculpé et placé en détention provisoire.

Au micro du journaliste et documentaliste camerounais, Jacky Moiffo, l’avocat d’Abakar tollimi, Me Paul E. Dima explique le parcours de son client et réclame une justice jusqu’au bout de l’affaire. « Quand on est face à des crimes contre l’humanité, je crois qu’il ne faudrait pas s’arrêter en bon chemin, il faudrait que chacun rende compte de ce qu’a été son action, sa connaissance de ce qui se passe, parce que je ne vous apprends rien en vous disant que nous sommes là sur un terrain où les capitales européennes sont parfaitement informées au quotidien de ce qui se passe et qui fait quoi », a conclu le conseil d’Abakar Tollimi. Sans tarder, nous vous invitons à suivre l’entretien complet dans la vidéo ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.