Communiqué de l’UFC relatif à l’arrestation en France de trois membres de l’opposition tchadienne

/1 385 vues

Communiqué de presse N°004/COORD/NAT/UFC/2019

 La Coordination Nationale de l’UFC exprime son étonnement et sa perplexité face à l’arrestation par la justice française de trois membres de l’opposition tchadienne à savoir M. MAHAMAT NOURI, ABAKAR TOLLIMI et ABDOULAYE ABDELKERIM vivant en exil dans l’hexagone. Ces hommes politiques pourtant détenteurs des documents de séjour en France, se retrouvent subitement en butte à la justice française sur la base des accusations graves dont la véracité n’est ni établie ni étayée. Ces arrestations font échos à la situation de trois autres opposants tchadiens M. BOULMAYE, AHMAT YACOUB et Abdramane ISSA arrêtés au Niger et extradés avec la complicité des autorités locales. Torturés dans des prisons secrètes puis au bagne de KORO TORO, l’un d’entre eux succombera et les deux survivants, jugés dans un simulacre derocès, viennent d’être condamnés à la prison à vie, sans que cela n’émeuve personne à l’international.

La Coordination Nationale de l’UFC se joint à l’ensemble de l’opposition tchadienne pour dénoncer ces arrestations et réclamer le respect par les Autorités françaises du droit de séjour et de protection dévolu à ces trois(3) opposants reconnus.

 Enfin, la Coordination nationale de l’UFC alerte les différentes organisations des droits de l’homme sur ce fait sans précédent qui laisse supposer qu’aucune persécution ne sera dorénavant épargnée à ceux qui s’opposent à la dictature d’Idriss Déby, fussent-ils détenteurs du statut de réfugié politique et vivants partout dans le monde y compris dans « la patrie des droits de l’homme ».

Fait le 19/06/2019

Pour l’UFC

Le Coordonnateur  National

M. GAILETH- GATTOUL  BOURKOUMANDAH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.