jeudi 21 janvier 2021Covid-19: 1682 cas, 1515 guéris, 101 décès.
Shadow

Vu du Tchad

Un mouvement politico-miltaire tchadien accuse les forces de Khalifa Haftar d’avoir assassiné son chef

Un mouvement politico-miltaire tchadien accuse les forces de Khalifa Haftar d’avoir assassiné son chef

Avant-Garde, Vu du Tchad
Le Parti d'Action Républicaine (PAR) de l'opposition tchadienne a accusé les "forces sanguinaires et criminelles" du Maréchal Khalifa Haftar d'avoir assassiné son président fondateur et son garde du corps. Dans un communiqué, le PAR a déclaré que l'assassinat de Gourbal Djiddi Nokour et son garde du corps Bachar Sougoumi a eu lieu le 18 avril 2020 par les forces de Haftar, ajoutant qu'une enquête avait été ouverte pour traduire les coupables en justice. Mais, le communiqué ne précise pas les circonstances dans lesquelles les deux hommes furent "assassinés". Gourbal Djiddi Nokour a été l'un des premiers chefs politico-militaires tchadiens à rejoindre la Libye après la révolution de 2011. Il était un ami proche de Khalifa Haftar et de nombreux combattants de son mouvement avaient pr...
44 membres présumés de Boko Haram retrouvés morts en détention au Tchad: mauvais traitement ou suicide collectif ?

44 membres présumés de Boko Haram retrouvés morts en détention au Tchad: mauvais traitement ou suicide collectif ?

Avant-Garde, Vu du Tchad
Quarante-quatre membres de Boko Haram faits prisonniers pendant la récente opération "colère de Bohoma" lancée par le Tchad contre le groupe terroriste ont été retrouvés morts dans leur cellule jeudi matin à N'Djamena, a annoncé le procureur de la République. « A la suite des combats dans le lac Tchad, 58 éléments de Boko Haram avaient été faits prisonniers et déférés à N'Djamena pour les besoins de l'enquête. Jeudi matin, leurs geôliers nous ont annoncé que 44 prisonniers avaient été retrouvés morts dans leur cellule », a déclaré à la télévision nationale Youssouf Tom, qui s'est rendu sur place. « Nous avons enterré 40 corps et remis 4 corps au médecin légiste pour une autopsie », a-t-il précisé. « La conclusion de cette autopsie indique qu'il y a eu consommation d'une substance lé...
Lutte contre le terrorisme au Sahel et au Lac Tchad: Idriss Déby tente de recoller les morceaux avec ses alliés

Lutte contre le terrorisme au Sahel et au Lac Tchad: Idriss Déby tente de recoller les morceaux avec ses alliés

Avant-Garde, Vu du Tchad
Selon le ministère des Affaires étrangères, le Tchad est toujours membre à part entière de la force multinationale mixte pour lutter contre Boko Haram, du G5 Sahel et de la Minusma au Mali. Cette mise au point diplomatique intervient alors que le Président Déby avait annoncé jeudi à la télévision nationale le retrait de ses hommes des opérations militaires à l'extérieur du pays. Dans une vidéo diffusée vendredi, le Président tchadien Idriss Déby avait évoqué la mort de soldats tchadiens «pour le lac Tchad et pour le Sahel» et avait annoncé qu'«à compter d'aujourd'hui aucun soldat tchadien ne participera à une opération militaire en dehors du Tchad». Ces propos ont été «sortis de leur contexte» et «interprétés de façon erronée», a fait savoir ce dimanc...
Coup de théâtre dans la lutte antiterroriste: le Président Idriss Déby met fin à l’engagement militaire du Tchad au Sahel et dans la Force Multinationale Mixte de la CBLT

Coup de théâtre dans la lutte antiterroriste: le Président Idriss Déby met fin à l’engagement militaire du Tchad au Sahel et dans la Force Multinationale Mixte de la CBLT

Avant-Garde, Vu du Tchad
L’armée tchadienne, engagée dans la lutte anti terroriste au Sahel et autour du Lac Tchad, va cesser de participer à des opérations militaires en dehors de ses frontières, a déclaré le Président Idriss Déby dans un reportage diffusé vendredi par la télévision nationale. «Nos soldats sont morts pour le lac Tchad et pour le Sahel. A compter d’aujourd’hui, aucun soldat tchadien ne participera à une opération militaire en dehors du Tchad», a-t-il déclaré jeudi lors d'une rencontre au Lac avec les chefs militaires ayant conduit l’opération "Colère de Bohoma", avant de regagner N'Djamena.  "Nous nous sommes battus seuls, aux confins du Lac-Tchad sans l’apport des pays qui sont sensés nous aider. Les soldats tchadiens sont morts pour la cause des pays membres de la CBLT et du S...
« Almi hami ma lib hana koko, askar Tchad ma lib hana Boko Haram ! », a scandé le Général Idriss Déby après la reprise de contrôle du Lac Tchad

« Almi hami ma lib hana koko, askar Tchad ma lib hana Boko Haram ! », a scandé le Général Idriss Déby après la reprise de contrôle du Lac Tchad

Avant-Garde, Vu du Tchad
L’opération militaire lancée contre le groupe terroriste Boko Haram au Lac Tchad a coûté la vie à « 52 militaires tchadiens », a annoncé à l’AFP le porte-parole de l’armée tchadienne, affirmant qu’un millier de terroristes ont été tués. Déployée le 31 mars, l’armée tchadienne a achevé son opération, mercredi, chassé les terroristes de Boko Haram de son sol et se trouve "en profondeur sur le territoire du Niger et du Nigéria, en attendant que leurs troupes prennent le relais" dans cette région frontalière, a assuré le porte-parole, le colonel Azem Bermendoa Agouna. "1.000 terroristes ont été tués, 50 pirogues motorisées détruites", a-t-il affirmé. Il s’agit du premier bilan chiffré de l’opération "Colère de Bohoma", lancée par le Président Idriss Déby après la mort de 98 solda...