mercredi 30 septembre 2020Covid-19 : 1185 cas, 1006 guéris, 85 décès.
Shadow

Tribune libre

Quand Idriss Déby se fâche et sermonne 89 leaders de l’opposition: « vous n’êtes pas des étudiants dans un amphithéâtre, c’est quoi ça ! »

Quand Idriss Déby se fâche et sermonne 89 leaders de l’opposition: « vous n’êtes pas des étudiants dans un amphithéâtre, c’est quoi ça ! »

À la Une, Politique et Société, Tribune libre
Au Tchad, le Président Idriss Déby a vivement exprimé sa colère jeudi 15 août, au cours d'une rencontre au Palais rose avec 89 présidents et secrétaires généraux des partis politiques de l’opposition pour désigner les 15 représentants de l'opposition devant siéger au sein du Cadre national de dialogue politique (CNDP). Ci-dessous un récit anonyme de cette rencontre. Le jeudi 15 août 2019, le président Idriss Déby a convoqué au Palais présidentiel les présidents et secrétaires généraux des partis politiques de l’opposition. Un seul point a été inscrit à l’ordre du jour: l’arbitrage du garant sur la liste contestée du chef de l’opposition démocratique portant sur  la désignation des  représentants de l’opposition pouvant siéger au CNDP. Le président a ouvert cette rencontre avec une p...
Tchad: l’association FIRIHNA appelle « les autorités locales à ne pas détourner l’état d’urgence à d’autres fins »

Tchad: l’association FIRIHNA appelle « les autorités locales à ne pas détourner l’état d’urgence à d’autres fins »

À la Une, Tribune libre
Point de presse n°006/2019 de Firihna relatif à l'instauration de l'état d'urgence dans trois (3) régions du Tchad Mesdames et Messieurs les Journalistes, chers compatriotes, tchadiennes, tchadiens Il y a de cela une semaine, face à des conflits intercommunautaires incessants et qui prennent une amplitude inquiétante mettant en mal l'unité, le vivre ensemble et la quiétude, le Président de la République, suivant la constitution, a ordonné au gouvernement d'établir l'état d'urgence dans 3 régions du Tchad à savoir : le Sila, le Ouaddai et le Tibesti. Garant de la paix et de la sécurité, le Président de la République vient par cette décision démontrer ses sages décisions et sa fermeté en vue de stopper les violences incessantes. Par conséquent, suivant cette décision constitutio...
Député Salibou Garba : « A l’allure où vont les choses au Tchad, nous courons le risque de nous enfoncer dans un bain de sang généralisé »

Député Salibou Garba : « A l’allure où vont les choses au Tchad, nous courons le risque de nous enfoncer dans un bain de sang généralisé »

À la Une, Tribune libre
Salibou Garba, président du parti Alliance nationale pour la démocratie et le développement (And) décrypte la situation actuelle du pays, notamment, les conflits intercommunautaires, interethnique et agriculteurs-éleveurs qui ont endeuillé beaucoup de famille. Il signale l’urgence… Depuis quelques temps, on constate une recrudescence des conflits intercommunautaires, interethniques et agriculteurs-éleveurs, en votre qualité de chef de parti politique aspirant à la magistrature suprême, quelles solutions préconisez-vous pour arriver à bout de ces conflits ? Après trente (30) ans de contrôle sans partage du pouvoir, de pouvoir intégral, le président Déby, le Mps, ainsi que leurs alliés et soutiens n’ont rien à prouver, à proposer ou à réaliser de positif pour le Tchad et les Tchadie...
Tchad: « nous appelons le président Déby à retirer immédiatement le permis de tuer délivré aux forces de l’ordre en cas de conflit intercommunautaire »

Tchad: « nous appelons le président Déby à retirer immédiatement le permis de tuer délivré aux forces de l’ordre en cas de conflit intercommunautaire »

À la Une, Tribune libre
La situation sécuritaire s’est considérablement dégradée dans les quatre coins du Tchad depuis l’instauration de la 4e République. Les affrontements intercommunautaires deviennent récurrents et de plus en plus meurtriers et la situation actuelle dans notre pays est telle que le vivre ensemble entre les tchadiens est mis à mal par un système qui dressent les uns contre les autres dans une stratégie de « diviser pour mieux régner ». Le régime a instauré délibérément une méfiance entre les Tchadiens de sorte que l’on pourrait s’attendre à un embrasement d’un moment à l’autre. Dépassé par les événements, le président Idriss Déby vient de délivrer un véritable permis de tuer aux forces de l’ordre afin de régler les conflits intercommunautaires. "S'il y a encore des conflits entre Arabe...
Message de l’UFC à l’occasion du 59e anniversaire de l’indépendance du Tchad

Message de l’UFC à l’occasion du 59e anniversaire de l’indépendance du Tchad

À la Une, Tribune libre
Trois décennies de gâchis 59 ans d’indépendance dont plus de la moitié sous le règne de la dictature la plus cruelle de tous les régimes sous lesquels les tchadiens ont vécu ; trois décennies au cours desquels se sont succédés quatre régimes, chacun plus autocratique que le précédent, sauf durant la période d’instabilité de trois ans qui a suivi les tristes avènements du 12 février 1979 qui ont failli démembrer le pays.  Idriss Déby Itno, a chassé Hissène Habré avec l'appui de la France, de la Libye et du Soudan, le 1er décembre 1990. Vingt-neuf ans plus tard, celui qui prétend avoir apporté la démocratie continue d'être encore au pouvoir, l'alternance n'ayant jamais figurée dans sa conception de la démocratie. On se rappelle toujours de cette phrase de son discours du 4 d...