samedi 25 septembre 2021Covid-19: 3419 cas, 2544 guéris, 121 décès.
Shadow

Lutte contre le Tribalisme, le Régionalisme et Promotion de l’Unité Nationale

Tchad: 7 morts et une vingtaine de blessés dans des affrontements entre agriculteurs et éleveurs dans la région du Ouaddaï

Lutte contre le Tribalisme, le Régionalisme et Promotion de l'Unité Nationale
Au Tchad, des affrontements entre éleveurs et agriculteurs ont fait 7 morts et une vingtaine des blessés dans la région du Ouaddaï, a appris APA, lundi, de sources sécuritaires. Le drame a eu pour origine la divagation de dromadaires de plusieurs éleveurs qui ont dévasté le champ d’un agriculteur de Tiré, une petite localité, située à quelques kilomètres d’Abéché, capitale de l’Est du Tchad. Selon le parti PLD, les "paysans ont été abattus par armes de guerre". "Hier, c'étaient Miandoum, Bologo, N'Gueli et Kaba, aujourd'hui, c'est Tiré". A qui , le prochain tour", s'interroge le PLD dans un communiqué de presse.
Tchad: l’UFC condamne les « crimes abjects commis à Bébédja, Miandoum et N’Gueli »

Tchad: l’UFC condamne les « crimes abjects commis à Bébédja, Miandoum et N’Gueli »

Lutte contre le Tribalisme, le Régionalisme et Promotion de l'Unité Nationale
COMMUNIQUE DE PRESSE / N° 004/COORD/NAT/UFC/16 relatif aux assassinats et aux tentatives d'intimidation du régime Déby Le 14 novembre 2016, dans les villes de Bébédjia et Miandoum, le pouvoir Déby avait montré une fois de plus son caractère criminel. Des citoyens pacifiques et désarmés, venus réclamer justice auprès du préfet à cause d'une expropriation sauvage de leur terre, furent reçus par des tirs à balles réelles. Les sbires du régime Itno-Açyl, rompus dans l'exercice de la violence et du massacre, ont ôté ce jour-là la vie à 7 Tchadiens sans défense et blessé plus d'une vingtaine d'autres. A peine deux semaines plus tard, Déby et sa famille de criminels commettent un deuxième massacre sur une population tout aussi désarmée, dans la banlieue NDjaménoise de Nguéli. La rixe tragiqu...
Tchad: les trois leaders religieux reçus par le Président Idriss Déby à la demande du nouvel archevêque de N’Djaména, Mgr Edmond Djitangar

Tchad: les trois leaders religieux reçus par le Président Idriss Déby à la demande du nouvel archevêque de N’Djaména, Mgr Edmond Djitangar

Lutte contre le Tribalisme, le Régionalisme et Promotion de l'Unité Nationale
(N'Djaména, 17 novembre 2016) - Le Président de la République Idriss Déby a accordé ce matin, une audience aux trois leaders religieux du pays, Dr Cheikh Hissein Hassan Abakar, président du Conseil supérieur des affaires islamiques du Tchad, Edmond Djitangar Goetbé archevêque de N’Djaména et Pasteur Souina Potifar, Secrétaire général de l’Entente des Églises et Missions Évangéliques au Tchad. C’est à la demande du nouvel archevêque de N’Djaména, Monseigneur Edmond Djitangar Goetbé que le Chef de l’État a accordé ce jeudi 17 novembre 2016, l'audience aux trois leaders religieux. Les trois hommes de Dieu et le Chef de l’État ont échangé pendant deux heures. La célébration de la Journée nationale de la paix, de la cohabitation pacifique et de la concorde nationale et la crise grave q...

Tchad: 7 morts et une soixantaine de blessés à Miandoum et Bébédja suite à un conflit entre éleveurs et autochtones agriculteurs

Lutte contre le Tribalisme, le Régionalisme et Promotion de l'Unité Nationale
(N'Djaména, 17 novembre 2016) - Des tensions se font sentir à Miandoum, non loin de Bébédja dans le Logone oriental, dans une zone pétrolière du sud du Tchad, où un conflit foncier a fait en début de semaine sept morts et une soixantaine de blessés, a appris l'AFP auprès du député de la région, Ngarlejy Yorongar. Des éleveurs sont venus s'installer sur un site sacré de Miandoum, a indiqué le député de l'opposition. Informé par le maire, le sous-préfet est intervenu, "ce qui a suscité la colère de la population qui a vandalisé la maison du maire". Selon le député, "des jeunes se sont retirés dans la brousse. Le sous-préfet a fait appel aux gendarmes qui ont tiré, faisant sept morts et une soixantaine de blessés". Les sources locales confirment le bilan des morts. L’association T...
Tchad: halte à la banalisation de la fonction présidentielle et à la prolifération excessive des décrets présidentiels !

Tchad: halte à la banalisation de la fonction présidentielle et à la prolifération excessive des décrets présidentiels !

Lutte contre le Tribalisme, le Régionalisme et Promotion de l'Unité Nationale
(N'Djaména, 5 novembre 2016) - Le président Idriss Déby Itno a annulé plusieurs décisions de promotion accordées récemment à une centaine de policiers, révèle un décret rendu public ce vendredi. Par le décret n°690 signé ce jeudi, le président de la République annule les décrets 672 et 673/PR/PM/MSPI /2016 qu'il avait signé le 19 octobre 2016 portant promotion à titre exceptionnel au grade et échelons supérieurs au profit de certains fonctionnaires de la police nationale. «La quasi-totalité des promus sont des jeunes récemment recrutés à la police. D’autres sont des agents qui ne viennent pratiquement pas au travail. Ils sont souvent au quartier et n’attendent que des occasions pour venir au commissariat», a confié à APA une source policière bien au fait du dossier. Selon cet offi...