jeudi 21 janvier 2021Covid-19: 1682 cas, 1515 guéris, 101 décès.
Shadow

Halte à l’Impunité et Renforcement de l’Etat de Droit

Encore un professeur mort en détention au Tchad

Encore un professeur mort en détention au Tchad

Avant-Garde, Halte à l’Impunité et Renforcement de l'Etat de Droit
Deux rebelles tchadiens, arrêtés au Niger fin 2017 puis extradés au Tchad, ont été vus pour la première fois depuis leur arrestation, vendredi 18 janvier 2019 à la prison d'Am-Sinéné à N'Djamena, a appris l'AFP de sources sécuritaire et interne à la prison. Arrêtés à Agadez, dans le nord du Niger, fin 2017, trois rebelles membres du groupe armé Conseil de commandement militaire pour le salut de la République (CCMSR), avaient été extradés peu après vers le Tchad, ce que les autorités ont toujours démenti. Deux des trois ont été vus vendredi à la prison centrale de N'Djamena, le troisième étant décédé en détention, selon une source sécuritaire. Depuis une semaine, ils ont été ramenés à la maison d’arrêt d'Am-Sinéné à N'Djamena très affaiblis. L'in...
Tchad: Mahamat Hassan Boulmaye en détention à N’Djaména, aucune réaction des rebelles du CCMSR

Tchad: Mahamat Hassan Boulmaye en détention à N’Djaména, aucune réaction des rebelles du CCMSR

Avant-Garde, Halte à l’Impunité et Renforcement de l'Etat de Droit
Le secrétaire général du Conseil du commandement militaire pour le salut (CCMSR), Mahamat Hassan Boulmaye arrêté en compagnie de ses deux compagnons par les autorités nigériennes et extradé au Tchad, en octobre 2017, a été localisé en détention à la maison d’arrêt d’Am-Sinéné à N’Djamena. Une photo publiée sur les réseaux sociaux, a été prise ce vendredi 18 janvier à la maison d’arrêt de N’Djamena, où il aurait rencontré ses proches. C’est près d’Agadez, au nord du Niger, que Mahamat Hassan Boulmaye et son porte-parole, Ahmat Yacoub Adam, et Dr Abdramane Issa Youssouf, un autre leader d’un mouvement politico-militaire Tchadien CCMSR, ont été arrêtés, puis extradés au Tchad en octobre 2017. Selon des sources concordantes, les trois leaders rebelles ont été détenus au bagne de Koro...
Manifestation à Paris contre la torture et l’impunité au Tchad

Manifestation à Paris contre la torture et l’impunité au Tchad

Avant-Garde, Halte à l’Impunité et Renforcement de l'Etat de Droit
 Paisible citoyen tchadien et père de famille, Oumar Hissein a été lâchement assassiné, le 12 décembre 2018. Il a été arrêté, détenu au secret, maltraité et torturé au domicile du colonel Senoussi Ahmat Ochi. Son assassinat cruel, a ému sa famille, ses proches, amis et l’ensemble des personnes éprises de justice et de dignité humaine. A l’instar d’Oumar Hissein, d’autres citoyens subissent le même sort dans un total anonymat. Pour rendre justice à Oumar et à sa famille, d’éviter à ce que d’autres Tchadiens ne deviennent des nouvelles victimes et cibles des auteurs des crimes odieux, le comité « Justice pour Oumar » appelle, les citoyens indignés et meurtris ; amis du Tchad et tout démocrate à se joindre à la manifestation pacifique qui aura lieu : ...
Arrestations arbitraires, enlèvements, séquestrations, tabassages, torture et traitements inhumains ou dégradants au Tchad: comment briser l’omerta ?

Arrestations arbitraires, enlèvements, séquestrations, tabassages, torture et traitements inhumains ou dégradants au Tchad: comment briser l’omerta ?

Avant-Garde, Halte à l’Impunité et Renforcement de l'Etat de Droit, Lutte contre la Torture et les Mauvais Traitements
Les vœux d’Idriss Déby n’ont pas convaincu tout le monde. Nombreux sont ceux qui restent sur leur faim et reprochent au Président de se taire sur les cas d’atteintes aux droits de l’homme. Arrestations arbitraires, séquestrations et intimidations sont devenu le lot quotidien des Tchadiens. Le dernier cas ayant défrayé la chronique remonte au 12 décembre dernier avec l’arrestation d’un présumé voleur par un colonel de la police. Celui-ci, aidé par son entourage, a torturé et séquestré l’homme pendant plus d’une semaine à son domicile, avant de l’abandonner sur un carrefour. Il finira par succomber à ses blessures à l’hôpital. Torture filmée Cette séance  de torture a été filmée et publiée par les tortionnaires sur les réseaux sociaux suscitant la colère des Tchadiens sur la toil...
Lutte contre l’impunité au Tchad: quand les réseaux sociaux font pression sur le régime de N’Djaména

Lutte contre l’impunité au Tchad: quand les réseaux sociaux font pression sur le régime de N’Djaména

Avant-Garde, Halte à l’Impunité et Renforcement de l'Etat de Droit
Au Tchad, un colonel de police a été arrêté jeudi 27 décembre, accusé d’avoir supervisé la torture à mort d’un homme qu’il accusait de l’avoir volé. Une vidéo montrant une partie du supplice publiée sur Facebook a été vue plus de 13 000 fois. Dans une vidéo publiée mercredi 26 décembre et sur d’autres images qui circulent sur les réseaux sociaux depuis quelques jours, on voit un homme torse-nu, suspendu par les bras à un mur. Un jeune homme assis au-dessus de lui est armé d’un bâton, il lui donne un coup de pied au visage. Autour, une assemblée hilare. Cet homme, Oumar Hissein, est mort vendredi 21 décembre, suite aux tortures subies pendant les six jours où il aurait été séquestré chez un colonel de police, à N’Djamena. Le colonel Senoussi Ahmat Ochi a été arrêté jeudi 27 septembre. De...