jeudi 21 janvier 2021Covid-19: 1682 cas, 1515 guéris, 101 décès.
Shadow

Gouvernance

Hollande et l’Afrique : l’impossible changement

Hollande et l’Afrique : l’impossible changement

Gouvernance
A quelques semaines du départ d’Hélène Le Gal de son poste de conseillère Afrique de François Hollande, La Lettre du Continent revient dans ce dossier sur les traits marquants de la politique africaine de la France au cours du dernier quinquennat. Soucieux de « normaliser » cette relation, François Hollande est parvenu, dès son arrivée au pouvoir en 2012, à insuffler certaines évolutions. L’affairisme et les réseaux parallèles qui ont longtemps caractérisé les liens avec l’Afrique ont été tenus à distance de l’Elysée, tandis que le Parlement, jadis peu impliqué dans ce domaine réservé de la présidence française, a repris ses prérogatives. Malgré ces timides avancées, le successeur de Nicolas Sarkozy est resté l’otage de la realpolitik africaine. Sur fond d’intervention au Mali dès janvi...
Tchad: le nouveau Idriss Déby Itno va-t-il être pire que l’ancien ?

Tchad: le nouveau Idriss Déby Itno va-t-il être pire que l’ancien ?

Gouvernance
Ainsi, le cinquième mandat du Président Idriss Déby Itno (IDI) a commencé, comme le précédent s’est achevé. Dans une atmosphère tendue entre opposition et pouvoir sur fond de lâchages, trahisons et coups bas. L’évidence est là. Idriss Déby Itno présidera aux destinées du Tchad d’ici 2021 et d’ici là, il a promis faire, améliorer, ajuster ce qu’il n’a pu réaliser depuis 26 ans à la tête de notre pays. A sa décharge, le Président dit que c’est seulement sur les cinq dernières années que le Tchad «a su engranger les dividendes de cette paix précieuse qui nous fuyait depuis des décennies» et qu’il faille vaille que vaille préserver. Ce à quoi, tout patriote ne peut qu’adhérer. Ce que le Sultan du Dar-Bilia n’a pas assez pointé, ce sont les causes de ce qui est apparu quelques jours avant...

Au Tchad, il ne manque plus que le gouvernement parallèle de « Salut public » de l’opposition

Gouvernance
(N'Djaména, 15 août 2016) - Après son intronisation et la reconduite de Pahimi Padacké Albert au poste de Premier ministre, le Président Idriss Déby a signé ce dimanche 14 août avec un stylo de couleur verte, tout un signe, le décret de nomination du premier gouvernement de son cinquième mandat présidentiel après 26 années de pouvoir sans partage. Les dignitaires du régime et les membres de la famille présidentielle se sont partagé tous leurs postes stratégiques dans un gouvernement de 38 membres. Les Tchadiens s'attendaient à un gouvernement d'union nationale afin d'apaiser les vives tensions politiques post-électorales. Mais, aucun leader sérieux de l'opposition dans ce premier gouvernement du cinquième quinquennat d'Idriss Déby, même pas ceux qui ont reconnu sa victoire. Le Sultan-Pr...

Pour le premier gouvernement de son cinquième mandat, Idriss Déby prend les mêmes et recommence malgré les crises post-électorales

Gouvernance
Au Tchad, une semaine après la reconduction de Pahimi Padacké Albert au poste de Premier ministre, un nouveau gouvernement a été formé ce dimanche 14 août. Tous les dignitaires du MPS et les proches de la famille présidentielle ont gardé leurs postes stratégiques dans un gouvernement de 38 membres, dont sept femmes. Aucun opposant sérieux dans le nouveau gouvernement. Mais, qui a dit que le Président Idriss Déby a la volonté d'apaiser la crise politique dans notre pays ? La balle est maintenant dans le camp de l'opposition qui ne reconnait pas la victoire d'Idriss Déby après la présidentielle du 10 avril dernier et qui avait annoncé la formation d'un gouvernement parallèle de "salut public" après l'investiture du Président idriss Déby. Premier gouvernement du cinquième mandat consécutif d...
Football: les aiglons du Mali étrillent le Tchad 9 à 0

Football: les aiglons du Mali étrillent le Tchad 9 à 0

Gouvernance
Les aiglons du Mali ont étrillé cet après-midi les Sao du Tchad par un score de 9 buts à 0 dans le cadre d'un match dans le cadre des éliminatoires de la coupe d'Afrique des nations des moins de 17 ans. Menés 2 à 0 à la mi-temps, les poulains de Madjadoum Tokomon se sont littéralement effondrés en deuxième période encaissant un but chaque trois minute. Une déculottée‎ qui s'explique par l'impréparation mais surtout le niveau de l'adversaire qui reste vice-champion du monde et d’Afrique chez les jeunes. Le match de ce samedi à eu lieu dans un contexte marqué par une crise entre le ministère des sports et la fédération tchadienne de football association. Source: Lepaystchad