Au Tchad, 2648 enseignants suspendus et 167 établissements fermés à la veille de la rentrée scolaire

/1 328 vues

167 établissements scolaires privés sur 1025 recensés à N’Djamena ne respectent pas les normes requises pour le fonctionnement selon une enquête qui a duré sept mois effectuée par la mission de contrôle et de recensement des établissements scolaires privés de N’Djamena.

Dans le rapport qu’elle a présenté au ministère de l’éducation nationale, la mission a assuré tenir compte des dispositions des décrets 693/PR/PM/MEN/2015 et 1916/PR/PM/MENPC/2018 réglementant les normes de création, de fonctionnement et de fermeture des établissements scolaires en République du Tchad.

3 356 fonctionnaires dont 2648 enseignants n’ont pas perçu leurs salaires à la fin de ce mois d’août. Ils sont suspectés, par une commission chargée de nettoyer le fichier des agents, d’émarger à la fonction publique alors qu’ils n’en ont pas le titre.

Ci-dessous, un reportage de la journaliste Aurélie bazzara de TVMonde.

TchadConvergence

One thought on “Au Tchad, 2648 enseignants suspendus et 167 établissements fermés à la veille de la rentrée scolaire

  1. SVP est ce qu’on peut avoir les noms de ces établissements parce que on est en période d’inscription et on ne peut pas s’inscrire dans un établissement et après ça sera pris par cette sanction.
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.