Accueil > À la Une > Arabie Saoudite: arrêté à Riyad, l’activiste politique Souleymane Mahamat Obyeskemi risque l’extradition vers le Tchad
3 362 vues

Arabie Saoudite: arrêté à Riyad, l’activiste politique Souleymane Mahamat Obyeskemi risque l’extradition vers le Tchad

L’activiste et défenseur des Droits de l’Homme, Souleymane Mahamat Obyeskemi, exilé avec sa famille depuis plusieurs années à Riyad en Royaume d’Arabie Saoudite, vient d’être arrêté par la police saoudienne. Il risque l’extradition vers le Tchad.

Selon des sources fiables en Arabie Saoudite, l’activiste Tchadien, réfugié politique (voir ci-dessous l’attestation délivrée par le HCR), qui était dans le collimateur du régime d’Idriss Déby depuis plus de deux ans, a été arrêté à Riyad, aujourd’hui, à 15 heure 08 minutes, heure de N’Djamena, devant sa femme et ses enfants par des agents de la Sécurité Saoudienne et transporté vers une destination inconnue.

Les autorités saoudiennes, en complicité avec l’ambassade du Tchad à Riyad et en totale violation du droit de protection des réfugiés politiques, refusent depuis un certain temps de lui accorder un laissez-passer ou un titre de voyage afin qu’il puisse quitter l’Arabie saoudite vers un autre pays d’accueil.

Selon la Convention Tchadienne pour la Défense des Droits de l’Homme (C.T.D.D.H), « le 19 Juillet 2017, l’Ambassadeur du Tchad en Arabie Saoudite a envoyé des personnes à Souleymane Mahamat Obyeskemi pour qu’il vienne à l’ambassade du Tchad et s’excuser auprès des autorités diplomatiques pour toutes les critiques et dénonciations des violations des droits de l’homme sur les réseaux sociaux contre le Gouvernement Tchadien. En cas de refus d’obtempérer, l’Ambassadeur s’engage à le livrer aux autorités saoudiennes afin qu’il soit extradé au Tchad. La C.T.D.D.H. rendra l’Ambassadeur Matar Bremé, responsable des conséquences d’une éventuelle extradition du camarade Souleymane Obyeskemi au Tchad où sa vie est en danger ».

Il y a deux jours, dans une vidéo postée sur Facebook, le militant Tchadien avait alerté l’opinion nationale et internationale contre un complot qui se préparait contre lui par les autorités de l’ambassade du Tchad pour son extradition vers le Tchad. Aujourd’hui, les faits lui donnent raison.

Les Tchadiens se rappellent encore du cas du blogueur et activiste Makaila N’Guebla qui a expulsé par le Sénégal vers la Guinée en violation de la liberté d’informer. Le régime du dictateur Idriss Déby avait tenté d’obtenir son extradition vers le Tchad. A la dernière minute, après l’intervention des associations locales des Droits de l’Homme, Makaila N’Guebla a été expulsé vers Conakry au lieu de N’Djaména comme avait initialement décidé la Direction sénégalaise du territoire (DST).

Le journaliste Mayadine Mahamat Babouri est détenu arbitrairement deuis bientôt 9 mois au bagne de Koro-Toro pour avoir posté des vidéos sur Facebook dénonçant la corruption et le bilan économique du gouvernement tchadien. Selon son avocat, Mayadine Mahamat Babouri a été interpellé le 30 septembre, en pleine rue, à Ndjamena, « par des hommes enturbannés » de l’Agence nationale de sécurité (ANS). Amené de force dans un lieu inconnu, il semble y avoir été torturé. On lui reprocherait d’avoir posté une vidéo sur les réseaux sociaux critiquant le couple présidentiel. Une accusation qui aurait varié, selon son avocat, maître Olivier Gouara.

Acculé de toutes parts, le dictateur Idriss Déby, au pouvoir depuis plus de 27 ans, tente de faire taire la révolte de la jeunesse. Mais pour combien de temps, le pouvoir d’un seul homme peut garder les 12 millions de Tchadiens sous la menace et la peur des armes ?

TchadConvergence

One thought on “Arabie Saoudite: arrêté à Riyad, l’activiste politique Souleymane Mahamat Obyeskemi risque l’extradition vers le Tchad

  1. Ping : Arabie Saoudite: arrêté à Riyad, l’activiste politique Souleymane Mahamat Obyeskemi risque l’extradition vers le Tchad: Actualité Tchadienne – tchadpages – ACTUALITE TCHAD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.